Ébauche de la stratégie de transport multimodal pour le Nord de l’Ontario – Résumé

Ébauche de la stratégie de transport multimodal pour le Nord de l’Ontario 2041

RÉSUMÉ

Juillet 2017

La période de consultation publique sur l’Ébauche de la stratégie de transport multimodal pour le Nord de l’Ontario 2041 s’est terminée le 15 septembre 2017. Nous remercions tous ceux qui nous ont fait part.

Le ministère des Transports (MTO) et le ministère du Développement du Nord et des Mines (MDNM) sollicitent des commentaires et des suggestions sur l’Ébauche de la stratégie de transport multimodal pour le Nord de l’Ontario 2041 (l’ébauche de la stratégie). Vos commentaires alimenteront la version finale de la stratégie, laquelle orientera la mise en place d’un système de transport multimodal viable à long terme et répondant aux besoins des personnes qui vivent et travaillent dans le Nord de l’Ontario.

Les collectivités et les industries du Nord de l’Ontario ont un besoin crucial d’un système de transport multimodal moderne et efficace. La stratégie finale appuiera le développement économique de la région ainsi que la mise en œuvre des politiques de transport prévues dans le Plan de croissance du Nord de l’Ontario, 2011. Elle encadrera l’infrastructure, les politiques, les services, l’information et les partenariats afin d’aider à faire en sorte que le système de transport appuie la prospérité du Nord au cours des
25 prochaines années.

L’ébauche de la stratégie définit la vision, les objectifs et les orientations visant à améliorer et à transformer le système de transport – aérien, ferroviaire, routier et maritime – du Nord de l’Ontario. Les orientations énumérées ci-dessous et décrites en détail dans l’ébauche de la stratégie visent à la fois à préserver le système actuel et à combler ses lacunes. Cette première version de la stratégie donne également des exemples de travaux en cours ou susceptibles d’être inclus dans un plan d’action accompagnant la stratégie finale.

La vision, les objectifs et les orientations présentées cherchent à répondre à des difficultés très variées, propres au Nord de l’Ontario, dans tous les modes de transport. Le transport est lié de près à la qualité de vie et à la vivacité économique des collectivités, des entreprises et des industries de la région. Dans leur ensemble, ces orientations ont pour but de guider l’amélioration des liaisons essentielles et de la sécurité des voyageurs, de faciliter les déplacements quotidiens et de favoriser l’investissement dans le Nord.

En matière de transport, les collectivités éloignées et du Grand Nord doivent relever des défis particuliers, qui ont une incidence sur le coût de la vie. Leurs moyens d’accès sont restreints – le transport aérien et les routes de glace en hiver étant les principales options – et vulnérables aux impacts du changement climatique. L’ébauche de la stratégie propose des pistes pour améliorer la fiabilité des transports vers ces collectivités, à court terme et à long terme.

L’ébauche cherche également à tirer parti des technologies et des données nouvelles, à tenir compte des nouvelles façons de faire des affaires et à aider le Nord de l’Ontario à miser sur les débouchés économiques qui s’offrent à lui. Cette souplesse et cette innovation amélioreront la capacité du système de transport à maintenir son efficacité dans des circonstances changeantes, à réduire son impact sur l’environnement, à s’adapter aux répercussions du changement climatique et à favoriser la santé des collectivités. Le développement du système de transport est destiné à appuyer les personnes dans leurs activités quotidiennes, servir les entreprises en facilitant la circulation des biens et des services et permettre aux touristes et aux visiteurs de découvrir les destinations et les attractions du Nord.

Les moyens à votre disposition pour participer et faire connaître votre opinion sont décrits à la fin de ce Résumé.

Faits saillants sur le Nord de l’Ontario

Plus de 33 %
de la population autochtone ontarienne habite dans
le Nord de l’Ontario
118
réserves des Premières Nations
56 %
des résidents du Nord de l’Ontario vivent dans ses cinq plus grands centres urbains
Plus de 802 000
kilomètres carrés de superficie
Environ 90 %
de la masse terrestre de l’Ontario
808 000
population approximative
11 000
kilomètres de routes provinciales
3 160
kilomètres de routes d’hiver
8 200
kilomètres de routes ferroviaires
3
ports majeurs
67
aéroports publics
34 milliards $
PIB estimé du Nord de l’Ontario en 2011 (environ 5 % du PIB total de la province)

Vision 2041 :

Le réseau de transport du Nord de l’Ontario répond aux besoins et aux changements socio-économiques et environnementaux et s’adapte dans le but de soutenir les nouvelles activités économiques, la santé des collectivités et un environnement propre.

Objectifs de l’Ébauche de la stratégie de transport multimodal pour le Nord de l’Ontario 2041 :

Objectif no 1 :

Connecté et prospère

Augmenter et moderniser les solutions de transport pour faciliter le quotidien et soutenir l’activité économique dans le Nord de l’Ontario.
Objectif no 2 :

Sécuritaire et fiable

Améliorer la sécurité des voyageurs et la fiabilité du système et réduire les retards et les complications des déplacements.
Objectif no 3 :

Chercher des solu­tions pour les collectivités éloignées et du Grand Nord

Collaborer avec les collectivités éloignées et du Grand Nord pour répondre à leurs besoins particuliers en matière de transport au moyen de liens plus fiables entre les collectivités et vers le réseau de transport par voie terrestre toutes saisons.
Objectif no 4 :

Intégré et novateur

Anticiper les changements économiques, technologiques, environnementaux et sociaux pour assurer la liaison entre les personnes, les ressources et les entreprises.
Objectif no 5 :

Sain et durable

Créer une région saine et durable dans le Nord de l’Ontario en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et autres répercussions sur l’environnement et la santé humaine.

Orientations :

Objectif no 1 : Connecté et Prospère

Augmenter et moderniser les solutions de transport pour faciliter le quotidien et soutenir l’activité économique dans le Nord de l’Ontario

1.1 Établir un réseau de base de services de transport interurbain par autobus pour relier les principaux centres dans le Nord de l’Ontario

De nombreux résidents du Nord de l’Ontario dépendent de services de transport interurbain par autobus – des services d’autobus à horaire régulier entre les centres régionaux – pour accéder aux services essentiels. L’existence d’un réseau de base de services de transport par autobus qui offre un plus grand nombre de départs et d’arrivées de jour est une solution de mobilité fondamentale.

1.2 Relier et améliorer les services de transport communautaires et faire en sorte que davantage de gens y ont accès

Les services de transport communautaires sont un lien essentiel pour répondre aux besoins de transport local dans les petites collectivités rurales et de petite taille, en particulier lorsque le transport en commun est limité ou inexistant. Ils peuvent être un complément au transport en commun conventionnel en offrant davantage de départs et d’arrivées de jour et des horaires donnant une plus grande latitude aux populations ciblées.

1.3 Revigorer les services ferroviaires voyageurs, s’il y a lieu

Les déplacements en train peuvent être une solution de rechange viable aux déplacements routiers dans les endroits desservis par un chemin de fer qui peut offrir un accès plus direct que les autres modes de transport, que la demande est suffisante et que des fournisseurs de service expriment leur intérêt pour le projet. De concert avec le gouvernement fédéral, l’Ontario examinera et évaluera, s’il y a lieu, les analyses de rentabilisation d’un service ferroviaire.

1.4 Élargir à quatre voies certains tronçons de la route Transcanadienne pour améliorer la fiabilité des déplacements

Les déplacements sur la route Transcanadienne peuvent être gravement perturbés par la fermeture temporaire de tronçons (par exemple, en raison d’une collision ou de conditions météorologiques défavorables). L’Ontario travaille étroitement avec le gouvernement fédéral pour apporter une solution aux principales lacunes là où la construction de tronçons à quatre voies ou le doublement des voies permettraient de contourner les barrages routiers.

1.5 Augmenter la capacité des routes en fonction de la demande de transport, des objectifs de sécurité et des autres normes applicables pour favoriser l’efficacité de la circulation des marchandises et du transport de passagers

Les initiatives visant à accroître ou à améliorer la capacité des routes à répondre à la croissance du volume de la circulation ainsi qu’à d’autres facteurs tels que le bien-être des collectivités et les besoins de l’industrie.

1.6 Harmoniser les normes d’infrastructure et les niveaux de services d’entretien avec la présence accrue de véhicules commerciaux le long des corridors essentiels à la circulation actuelle et future des marchandises

Au fil du temps, il peut devenir nécessaire d’effectuer des travaux de réfection des ponts et des routes principales en gravier ou à surface traitée pour permettre aux camions lourds d’accéder aux exploitations minières et aux autres activités axées sur les ressources naturelles. La province veillera à ce que le système de transport nordique continue de répondre aux besoins changeants de la circulation des marchandises.

1.7 Établir un trajet privilégié pour les véhicules de dimensions ou de poids exceptionnels et faciliter les déplacements appropriés de ces vehicules

Certains trajets compliquent la circulation des véhicules et des charges de dimensions et de poids exceptionnels en raison des routes à largeur réduite et de la capacité insuffisante des ponts et des viaducs. L’Ontario examinera les options susceptibles de faciliter la circulation de ces véhicules et d’aider à gérer leurs répercussions sur les autres usagers de la route.

1.8 Améliorer la qualité des routes hors du réseau routier provincial et qui assurent la liaison avec les collectivités des Premières Nations, s’il y a lieu

Des milliers de kilomètres de routes dans le Nord de l’Ontario ne relèvent pas de la compétence du MTO, notamment de nombreuses routes empruntées par les résidents des collectivités autochtones pour circuler entre leurs collectivités et accéder aux routes provinciales. L’Ontario travaillera avec le gouvernement fédéral pour définir clairement les responsabilités de base et faciliter l’apport d’améliorations futures aux routes qui donnent un accès essentiel aux collectivités autochtones.

1.9 Accroître et améliorer les débouchés économiques des peuples et des entreprises autochtones dans les activités, les programmes et les projets de transport liés au gouvernement

Il s’agit d’une orientation transversale qui, combinée à d’autres orientations, vise à améliorer la vie quotidienne des Autochtones et à accroître leurs possibilités de développement économique, dans l’esprit de la réconciliation.

1.10 Soutenir et améliorer le rôle que jouent les aéroports municipaux pour assurer la prestation de services publics importants, relier les gens et transporter les marchandises

De nombreux aéroports municipaux du Nord de l’Ontario ne génèrent pas suffisamment de revenus pour couvrir leurs frais d’exploitation et leurs immobilisations à long terme. La province travaillera à améliorer la stabilité des fonctions cruciales assurées par le réseau d’aéroports municipaux du Nord de l’Ontario.

1.11 Élaborer une politique de l’aviation en Ontario pour appuyer cet important volet en pleine évolution du système de transport, notamment les hélicoptères, les systèmes d’aéronef sans pilote et autres aéronefs potentiels

L’aviation est une activité réglementée par le gouvernement fédéral; une politique de l’aviation est nécessaire pour traiter des questions telles que le financement d’un aéroport ou d’un héliport, le recours aux systèmes d’aéronef sans pilote et la planification du transport aérien dans le Nord de l’Ontario.

1.12 Accroître l’accès du marché aux modes ferroviaire et maritime pour le transport des marchandises, s’il y a lieu

Les investissements dans la logistique du transport de marchandises sont principalement pilotés par le secteur privé en fonction de leur propre évaluation d’analyses de rentabilisation à long terme. Les intervenants et les partenaires ont déterminé que les réseaux de transport maritime et ferroviaire servant aux expéditions de de vrac et de cargaisons lourdes dans le Nord de l’Ontario sont sans doute sous-utilisés et pourraient répondre aux besoins des industries croissantes et émergentes de la région, tout en permettant de réaliser un gain d’efficacité et de réduire l’impact du transport de marchandises sur l’environnement. L’Ontario travaillera avec ses partenaires pour faciliter l’utilisation optimale de tous les modes de transport des marchandises lourdes et en vrac, selon le cas.

1.13 Soutenir l’amélioration des entreprises touristiques maritimes dans le Nord de l’Ontario

L’essor du tourisme maritime bénéficierait d’une réforme de la réglementation fédérale visant les modalités frontalières applicables à la circulation des passagers. L’Ontario travaillera avec le gouvernement fédéral pour ouvrir de nouveaux débouchés au tourisme maritime dans la région des Grands Lacs.

Objectif no 2 : Sécuritaire et fiable

Améliorer la sécurité des voyageurs et la fiabilité du système et réduire les retards et les complications des déplacements

2.1 Améliorer l’information en temps réel à l’intention des usagers de la route pour d’améliorer la planification des déplacements

Le fait d’être bien informé et préparé avant d’entreprendre un déplacement routier ou en cours de déplacement peut accroître la sécurité et réduire les incidents. L’Ontario travaille avec des partenaires des secteurs public et privé pour améliorer la communication sur l’état des routes, les incidents, les activités en cours et les exigences liées aux déplacements dans le Nord de l’Ontario.

2.2 Élargir le service cellulaire dans le réseau de transport du Nord de l’Ontario

Il est impérieux de pouvoir fournir de l’information cruciale pour la sécurité dans les secteurs non desservis par la couverture cellulaire et de réduire ces lacunes au fil du temps par la création de partenariats entre les secteurs public, sans but lucratif et privé. L’amélioration des communications et de la couverture aidera les usagers durant une urgence.

2.3 Élargir l’offre et la qualité des haltes routières, des aires de stationnement sur bas-côté et des voies d’arrêt

Les aires de stationnement et les haltes routières peuvent contribuer à réduire la fatigue au volant, permettre aux chauffeurs de véhicules commerciaux de respecter la règlementation sur les heures de service et offrir une solution de rechange sécuritaire au stationnement sur l’accotement. L’Ontario s’efforcera de remédier aux lacunes de haltes routières, de voies d’arrêt et d’aires de stationnement ouvertes à l’année.

2.4 Réaliser des investissements stratégiques dans le réseau routier afin d’atténuer les répercussions des incidents et des fermetures de route sur les conducteurs

L’Ontario aide à assurer la sécurité des usagers de la route en faisant des investissements continus dans la réfection du réseau routier et cherche à définir des endroits où aménager l’infrastructure permettant aux poids lourds de faire demi-tour ou d’accéder à des voies de contournement, en cas de fermeture de route imprévue.

2.5 Accroître la sécurité des usagers des services de transport interurbain par autobus en offrant des commodités qui répondent mieux à leurs besoins

L’amélioration des gares routières et des arrêts de bus peut accroître la sécurité des passagers, l’accessibilité et la qualité globale des déplacements et favoriser ainsi l’utilisation des transports en commun. L’Ontario appuiera les efforts déployés pour améliorer la sécurité dans les points d’arrêt des autobus interurbains.

Objectif no 3 : Chercher des solutions pour les collectivités éloignées et du Grand Nord

Collaborer avec les collectivités éloignées et du Grand Nord pour répondre à leurs besoins partic­uliers en matière de transport au moyen de liens plus fiables entre les collectivités et vers le réseau de transport par voie terrestre toutes saisons

3.1 Moderniser l’infrastructure de base des aéroports en région éloignée pour soutenir leurs fonctions essentielles
Les aéroports éloignés du Nord de l’Ontario offrent le seul accès toutes saisons en direction et en provenance des collectivités du Grand Nord. Des investissements en immobilisations sont nécessaires pour préserver ce rôle de vital, améliorer l’équipement et les installations et accroître la capacité. L’Ontario travaillera avec le gouvernement fédéral pour préserver et améliorer le rôle essentiel que jouent les aéroports éloignés pour les collectivités qu’ils desservent.

3.2 Améliorer les fonctions opérationnelles des aéroports en région éloignée et renforcer leur fiabilité

L’amélioration continue des fonctions opérationnelles des aéroports en région éloignée les aidera ces derniers à assurer leur rôle essentiel et permettra de mieux comprendre leur fonctionnement. Plus particulièrement, les améliorations amélioreront l’efficacité des opérations en situation d’urgence.

3.3 Accroître la qualité des routes d’hiver et prolonger la saison de leur utilisation au moyen de l’amélioration de l’infrastructure, des programmes, de l’entretien et de la formation

En raison de la hausse des températures et du raccourcissement de la saison hivernale, la construction, l’entretien et l’exploitation des routes d’hiver devront faire l’objet de normes plus élevées afin de s’assurer qu’elles continuent d’offrir des liens de transport aux collectivités des Premières Nations, et ce, le plus longtemps possible. L’Ontario, le gouvernement fédéral et les Premières Nations collaboreront à la réalisation de cet objectif.

3.4 Aménager des lieux de livraison saisonniers à usages multiples pour les marchandises ainsi que des aires de stationnement sur bas-côté le long du réseau routier d’hiver pour de réduire les risques et améliorer la circulation des personnes et des marchandises

Les conducteurs ont besoin d’endroits pour se reposer, s’arrêter pour téléphoner ou laisser passer le mauvais temps. De plus, les chauffeurs commerciaux ont besoin de lieux pour entreposer les marchandises lorsque les routes d’hiver sont en mauvais état et qu’elles ne peuvent supporter le poids des marchandises expédiées. En Ontario, le gouvernement fédéral et les Premières Nations feront équipe pour mettre en place ces infrastructures, lorsqu’elles sont techniquement faisables.

3.5 Renforcer l’application des lois sur les routes d’hiver et dans les aéroports en région éloignée

Une collaboration avec des partenaires s’impose pour trouver des moyens efficaces de réduire la pénétration de produits de contrebande dans les collectivités éloignées et renforcer l’application des lois auprès des automobilistes sur les routes d’hiver.

3.6 Poursuivre l’expansion du réseau routier toutes saisons en collaboration avec les collectivités des Premières Nations intéressées et avec les autres ordres de gouvernement et partenaires

Les corridors routiers d’hiver étant de plus en plus vulnérables aux effets du changement climatique, certaines collectivités des Premières Nations du Grand Nord ont manifesté de l’intérêt pour l’utilisation de routes toutes saisons. L’Ontario appuie l’expansion progressive du réseau routier toutes saisons et le raccordement des collectivités des Premières Nations au réseau routier provincial.

3.7 Continuer de coordonner l’aménagement du territoire et la planification des transports dans le Grand Nord, en collaboration avec les collectivités des Premières Nations et AANC

La coordination continue de la planification des transports dans le Grand Nord aidera à améliorer la qualité de vie, à offrir des débouchés économiques, à atténuer les effets du changement climatique et à améliorer le système de transport tout en réduisant son empreinte le vaste patrimoine naturel et culturel. L’Ontario continuera de travailler avec les Premières Nations à la préparation des plans d’aménagement du territoire, qui délimiteront clairement les terres où il est possible de procéder à des activités d’aménagement du territoire et celles qui constituent des zones protégées.

Objectif no 4 : Intégré et novateur

Anticiper les changements économiques, technologiques, environnementaux et sociaux pour assurer la liaison entre les personnes, les ressources et les entreprises

4.1 Élargir l’infrastructure de large bande dans les collectivités rurales et éloignées du Nord de l’Ontario pour offrir de meilleurs moyens de communications aux personnes et aux fournisseurs de services de transport

Des niveaux plus élevés de services à large bande seront profitables à de nombreaux utilisateurs dont les résidents, les fournisseurs de services de transport, l’industrie et les gouvernements, pour ne nommer que ceux-là. L’Ontario continuera de faire équipe avec ses partenaires pour améliorer progressivement l’accès au réseau à large bande dans les collectivités rurales et éloignées et dans les aéroports en région éloignée.

4.2 Offrir des services à distance par télécommunication ou localement lorsque c’est possible, afin de réduire la nécessité des gens de se déplacer

Un meilleur accès à distance aux services gouvernementaux et sociaux permettra de réduire le nombre de longs déplacements vers les centres urbains, ainsi que les coûts financiers, environnementaux et de renonciation qu’ils impliquent. L’Ontario travaillera à développer la prestation de services au moyen de plateformes numériques ou d’autres moyens innovants.

4.3 Promouvoir la production locale de denrées alimentaires et de marchandises pour réduire le besoin de transport sur de longues distances

L’Ontario appuie les démarches qui visent à faciliter la production et la distribution de biens et la prestation de services à l’échelle locale, qui favorisent la création de collectivités prospères, résilientes et durables et qui sont susceptibles de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).

4.4 Faciliter l’adoption de nouvelles méthodes novatrices pour le transport de marchandises, s’il y a lieu, telles que les dirigeables et les aéroglisseurs

L’adoption de nouvelles technologies pourrait réduire l’empreinte environnementale et d’accroître l’efficacité du transport des marchandises et des personnes, en particulier dans les régions du Grand Nord dépourvues d’un accès routier toutes saisons. L’Ontario suivra de près le développement des nouvelles technologies de transport et préparera l’industrie à adopter ces nouvelles solutions à mesure qu’elles verront le jour.

4.5 Recueillir des données et accroître la surveillance, les connaissances et les prévisions pour faciliter la planification à long terme du transport

L’ébauche de la stratégie prévoit la collecte de données à intervalles réguliers ainsi que l’établissement de projections pour mieux comprendre les conséquences du changement climatique et évaluer si le système de transport répond toujours aux besoins des utilisateurs. La communication de données transparentes sur le transport est porteuse d’avantages pour les usagers.

Objectif no 5 : Saine et durable

Créer une région saine et durable dans le Nord de l’Ontario en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et autres répercussions sur l’environnement et la santé humaine

5.1 Réduire les émissions de GES provenant du transport par automobile et par camion dans le Nord de l’Ontario en réduisant la dépendance au diesel et à l’essence et en passant à l’électricité et aux carburants à faible teneur en carbone

Si les déplacements à grande distance sont indispensables pour les personnes et les marchandises dans tout le Nord de l’Ontario, il est possible de réduire les émissions en optant pour des véhicules électriques, des carburants à faible teneur en carbone et des véhicules plus écoénergétiques. L’Ontario aidera à faciliter la transition au moyen d’initiatives telles que l’investissement dans les infrastructures connexes.

5.2 Accroître l’utilisation des énergies renouvelables dans l’ensemble du réseau de transport du Nord, notamment pour les déplacements en véhicule, dans les aéroports et dans les collectivités éloignées

L’adoption d’une approche multidimensionnelle est nécessaire pour réduire l’empreinte environnementale de tous les modes de déplacement tout en élargissant les possibilités de développement économique dans le Nord de l’Ontario, qui peut s’accompagner d’une augmentation des déplacements. Le recours accru à des énergies renouvelables dans le transport occupe une place prépondérante dans une telle approche.

5.3 Tenir compte des répercussions et des risques associés au changement climatique dans les décisions relatives aux investissements dans l’infrastructure de transport pour le Nord de l’Ontario

Les décisions initiales quant à la nature et aux endroits visés par les nouveaux investissements dans le infrastructures devraient être guidées et étayées par une fine compréhension des risques au changement climatique. La province continuera de chercher à renforcer la résilience du système de transport du Nord de l’Ontario au moyen de la collecte de données, de la planification et des investissements stratégiques.

5.4 Accroître la sensibilisation, la prévention et l’intervention associées au transport et au déversement de matières dangereuses

La surveillance, la communication et l’application des lois relatives au transport sécuritaire des matières dangereuses sont des mesures importantes pour assurer la santé des résidents et de l’environnement du Nord de l’Ontario.

5.5 Favoriser le développement du cyclisme en reliant le réseau provincial de pistes cyclables, accorder des droits de passage routiers aux cyclistes là où il y a lieu de le faire et soutenir la construction d’une infrastructure cyclable dans les villes, grandes et petites, et dans les collectivités des Premières Nations

Le développement d’infrastructures cyclables pourrait faciliter les déplacements à vélo et les rendre plus sécuritaires. En plus d’être une option valable de transport durable, le cyclisme dans le Nord de l’Ontario joue un rôle important dans le développement économique de la région. L’Ontario passe à l’action avec #VéloOntario : Stratégie ontarienne de promotion du vélo, une initiative mise en œuvre pour promouvoir le transport actif dans le Nord de la province.

5.6 Encourager la planification d’une densification urbaine qui favorise les solutions de transport actif comme la marche et le vélo et accroît la viabilité du transport en commun local

Le Plan de croissance du Nord de l’Ontario, 2011 encourage la densification urbaine dans les principaux centres. Ce type d’aménagement, parce qu’il favorise le transport actif et l’utilisation du transport en commun, pourrait réduire les émissions de GES et présenter des avantages accrus pour la santé humaine en regroupant les services et les commodités à des endroits propices, de manière à minimiser les distances de déplacement.

5.7 Accroître la sécurité de la faune et réduire l’impact du réseau routier sur le patrimoine naturel et la biodiversité

La conservation des ressources et la préservation de la biodiversité sont essentielles à la santé des collectivités du Nord. Les mesures prises pour réduire l’impact sur la faune peuvent également protéger les automobilistes contre les blessures, prévenir les dommages matériels et atténuer la fragmentation de l’habitat. L’Ontario continuera de travailler à réduire l’impact sur la faune dans le cadre de la planification et de la conception des infrastructures.

Appel à commentaires

Nous diffusons l’ébauche de la stratégie afin d’obtenir les commentaires du public, qui serviront à alimenter l’élaboration de la stratégie finale et du plan d’action. Lors de son lancement à la fin de 2017, la stratégie finale sera accompagnée d’un plan d’action plus détaillé.

Le MTO et le MDNM sollicitent vos commentaires sur les objectifs et les orientations présentés dans l’ébauche de la stratégie. Est-ce qu’ils englobent les principaux domaines et partenariats à prendre en compte pour garantir que le réseau de transport du Nord de l’Ontario répondera aux besoins des utilisateurs au cours des 25 prochaines années? Tout en reconnaissant le fait qu’il est impossible de tout accomplir en même temps, et afin de nous aider à mieux cibler le Plan d’action, dites-nous quelles orientations vous semblent les plus importantes pour les 10 prochaines années.

Participez
Veuillez nous faire parvenir vos commentaires et vos suggestions au plus tard le 15 septembre 2017. Il y a plusieurs façons de participer :

En ligne : www.fr.nomts.ca

Par courriel : contact@nomts.ca

Registre environnemental : www.ebr.gov.on.ca (identificateur no 013-0889)

Par la poste :
L’Ébauche de la stratégie de transport multimodal pour le Nord de l’Ontario 2041
a/s du ministère du Développement du Nord et des Mines
70, promenade Foster, Place Roberta Bondar, Bureau 200,
Sault Ste. Marie (Ontario) P6A 6V8

Sur Twitter : Formuler un commentaire et le rattacher à @transportON

Voir www.ontario.ca/privacy pour prendre connaissance de la Déclaration concernant la protection de la vie privée de l’Ontario, notamment de la façon dont nous traitons les renseignements personnels que vous nous communiquez, tels que votre nom et votre adresse de courriel.

Ministère des Transports
Ministère du Développement du Nord et des Mines

© Imprimeur de la Reine pour l’Ontario, 2017

ISBN 978-1-4868-0324-8 (Imprimé)

ISBN 978-1-4868-0326-2 (PDF)

ISBN 978-1-4868-0325-5 (HTML)

Available in English